Régions

Loiret La CCI va regrouper ses installations

Mots clés : Réglementation des marchés

Avec le projet « Citévolia », la chambre de commerce et d’industrie (CCI) du Loiret a décidé de lancer une grande opération d’aménagement sur la friche Rivière-Casalis à Fleury-les-Aubrais, au nord d’Orléans. La CCI va en effet regrouper ses installations de formation et son siège social. Copropriétaire d’un terrain de 17 000 m2 avec la Caisse d’épargne et la Caisse des dépôts, elle veut construire un bâtiment regroupant l’actuelle école de commerce de gestion (ECG) ainsi que son centre d’apprentissage et les activités de formation continue.

Ce nouveau campus devrait par ailleurs s’associer à l’école de commerce Escem Tours-Poitiers en devenant sa troisième composante avec 600 ou 700 étudiants.

Un pôle à dominante tertiaire

Sur le site, un bâtiment de 6 700 m2 sera construit en 2011-2012 tandis que l’actuel siège de l’ECG (3 900 m2) sera cédé. Le projet est chiffré à 26 millions d’euros. Un assistant à maîtrise d’ouvrage sera choisi en fin d’année afin de débuter les travaux en 2010.

Mais la CCI veut aller plus loin en installant son siège social au même endroit et en abandonnant donc son superbe immeuble de 3 800 m2 en plein centre d’Orléans. Avec ce site situé près de la gare des Aubrais et en entrée d’Orléans, elle nourrit des ambitions plus larges : « Développer un pôle à dominante tertiaire permettant de situer Orléans comme capitale régionale et de l’inscrire dans la perspective de Paris/Ile-de-France. »

Une convention a été signée dans cet objectif avec le conseil général afin de transformer cette friche en un « outil d’attractivité d’Orléans », selon Bruno Jacquemin, directeur général de la CCI.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X