Régions

loire Préfatech Soutrenon pousse les murs

Jean Vallorge ne baisse pas les bras. Le patron du groupe de gros œuvre Préfatech Soutrenon (3,4 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 15 salariés) a investi 1,5 million d’euros dans l’extension de la plate-forme de sa filiale à Pouilly-sous-Charlieu (Loire) et dans le renforcement de son outil de production d’éléments préfabriqués et d’ouvrages en béton. Cette société est née du rachat de Soutrenon par Préfatech en juillet 2008, les activités sont regroupées sur un seul site depuis janvier 2009. Elle dispose de 2 700 m2 de locaux, de cinq ponts roulants d’une capacité de levage de 25 tonnes.

Préfatech Soutrenon coule en moyenne 20 m3/jour de béton, 5 500 m3/an pour réaliser des cuves de grande capacité pour station d’épuration ou de stockage d’eau de pluie, des murs de soutènement et de bardage pour des bâtiments agricoles, des silos de stockage notamment.

Rapidité sur les chantiers

Dirigée par Bruno Rosso, l’entreprise intervient dans toute la France pour la construction de stations d’épuration, récemment au Breuil (Rhône) et à Saint-Eloi (Nièvre), en particulier pour le compte de la Sade (Veolia Environnement). Pour les chantiers agricoles, elle se déplace dans un rayon de 300 km. « Le fait d’utiliser la préfabrication permet de réaliser des chantiers en peu de temps, souligne Jean Vallorge. Avec ce nouvel outil, nous avons les moyens d’être très réactifs et nous pourrons répondre aux sollicitations dès que l’activité redémarrera. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X