Territoires

Loire Les offres anormalement basses dans le viseur du Siel

Deux maîtres d’ouvrage publics s’engagent contre les offres anormalement basses. Le bailleur social Loire Habitat et le Syndicat intercommunal d’énergies de la Loire (Siel) ont signé la charte élaborée par la fédération du BTP de la Loire pour détecter et éliminer ces offres. Une méthode d’analyse a été définie dans le respect du Code des marchés publics.

Les entreprises sommées de s’expliquer. Toute entreprise dont l’offre serait inférieure de 15 % à la moyenne de l’ensemble des propositions enregistrées sera interrogée sur ce décalage de prix et devra donner des explications. Le Siel devrait investir 100 millions d’euros en 2016 dans le cadre de travaux d’éclairage public, d’électrification, d’équipements d’énergie renouvelable et de pose de fibre optique. La totalité de ces travaux représente environ 10 % de l’activité des travaux publics dans la Loire. La fédération du BTP de la Loire présidée par Thierry Vidonne compte faire signer d’autres maîtres d’ouvrage d’ici à la tenue des Assises de la commande publique à Saint-Etienne le 21 mars 2016.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X