Territoires

Loire-Atlantique Une église brûle, une autre renaît

Mots clés : Établissements de culte, funéraire

Alors que les Nantais se remettent tout doucement de l’incendie qui a ravagé leur basilique Saint-Donatien le 15 juin dernier, la petite église Saint-Vincent-de-Paul à Rezé entame une nouvelle vie. Campée depuis 1949 dans une ancienne fabrique de brouettes, cette église – avec sa maison paroissiale – a été entièrement restructurée par l’agence nantaise Magnum Architectes. Le coût de l’opération s’élève à 2,2 millions d’euros HT. Tout en sobriété, le nouvel édifice porte les symboles traditionnels de l’église. En particulier, des écrits de la Bible figurent sur les pignons en béton préfabriqués. Au cœur de ce lieu de culte, l’élévation est incarnée par une élégante charpente de nef sans poteau, réalisée par l’entreprise vendéenne LCA (Les Charpentiers de l’Atlantique).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X