Autres

Logement Un marché sous la menace de coupes budgétaires

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel

L’été a été chaud… et la rentrée ne sera pas de tout repos pour le logement. Car le projet de loi de finances pour 2016, présenté fin septembre, réserve quelques surprises au secteur. D’abord, le gouvernement va créer un fonds national des aides à la pierre, qui pourrait imposer aux organismes HLM une plus grande mutualisation. De leur côté, les bailleurs sociaux s’inquiètent d’une possible suppression des aides à la pierre. Car Bercy cherche toujours à réaliser des économies… Si le dispositif d’investissement locatif Pinel devrait être épargné, les temps restent troubles pour l’APL Accession qui pourrait être supprimée, ou modifiée pour n’être versée qu’en cas de chute « importante » des revenus du ménage (au moins 30 %) et plus à la mise en place du crédit comme c’est le cas aujourd’hui. Par ailleurs, les députés débattront du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement en deuxième lecture à la mi-septembre.

De son côté, Action Logement devrait poursuivre la réforme de sa gouvernance pour se composer de trois structures : la première pilotera l’ensemble du groupe Action Logement, la seconde collectera la participation des employés à l’effort de construction (Peec) et distribuera les aides et services aux entreprises, la dernière mettra en œuvre la politique immobilière.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X