Territoires

Limoges Métropole Les aides au logement dopées par le PLH

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Financement du logement - Logement social - Lutte contre l'exclusion - Politique du logement

Dans le cadre de son programme local de l’habitat (PLH), Limoges Métropole participe financièrement aux opérations de création de logements sociaux sur son territoire. Le programme court de 2012 à 2018. De 2012 à 2015, la communauté d’agglomération a été sollicitée pour accompagner 34 opérations, représentant 670 logements sociaux dont 635 qu’elle a subventionnés pour plus de 2,3 millions d’euros : 18 opérations sur la ville de Limoges (1,6 million), qui totalisent 464 logements, à quoi s’ajoutent 16 opérations hors Limoges (670 000 euros) cumulant 206 logements sociaux. Cette année, 26 nouvelles opérations sont prévues, soit la création de 431 logements, dont 382 financés pour un 1,6 million d’euros : 8 opérations, soit 195 logements sur la ville de Limoges (646 000 euros) et 18 opérations soit 187 logements hors Limoges (1 million d’euros).

Des logements adaptés aux personnes en fauteuil.

La résidence Liberté à Panazol, aux portes de Limoges, fait partie de ce programme. Cette opération compte 46 logements dont 10 aménagés pour la « dépendance grand âge », qui ont été agréés en 2010 et 2011 par Dom’aulim, bailleur social du groupe Alliance territoires. Un plan de transformation de locaux bruts (deux surfaces de 58 et 185 m2 situés au rez-de-chaussée) en appartements a été lancé en 2015. L’association des Paralysés de France a sollicité Dom’aulim pour créer des logements adaptés aux personnes en fauteuil, dépendants du foyer de vie de Feytiat. Leur projet ? Avoir un partenaire bailleur social pour la mise à disposition de six logements de type 2, intégrés dans ce projet collectif afin de favoriser l’inclusion et la mixité sociale de ses occupants en situation de handicap. Cinq logements pourront être loués directement par les occupants et un logement et une pièce commune par le foyer de vie de Feytiat. Coût de l’opération : 471 775 euros subventionnés par Limoges Métropole à hauteur de 40 000 euros. La livraison est prévue au deuxième trimestre 2017.

L’objectif du Scot d’agglomération se maintient à une production-rénovation annuelle de 1 400 à 1 600 logements, incluant même trois communes hors agglomération.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X