Formation ÉCOLES DE PAYSAGE (6/9)

Lille offre un tronc commun aux architectes et aux paysagistes

Mots clés : Aménagement paysager - Apprentissages - Architecture

Dernière-née des formations supérieures en paysage, celle de Lille se rattache, comme celle de Bordeaux, à l’École nationale supérieure d’architecture. Elle s’en est saisie pour proposer un enseignement commun aux étudiants en première année.

L’École nationale supérieure d’architecture et de paysage (Ensap) de Lille, intégrée au sein de la communauté d’universités et d’établissements Lille Nord de France, deviendra, comme les grandes écoles publiques de la région, membre associée de la grande université de Lille, résultant, à l’horizon 2018, de la fusion des trois universités préexistantes : Lille 1, 2 et 3. Fortement ancrée dans son territoire, marqué par un lourd passé industriel, elle est aussi tournée vers l’Europe du Nord dont les problématiques – déprise industrielle, reconversion de friches urbaines, construction d’une trame verte – sont similaires aux siennes. Dès l’ouverture de la formation en paysage en 2005, l’Ensap de Lille a souhaité développer des liens étroits entre ce nouveau cursus et celui d’architecture, partant du principe que les professionnels de ces deux filières étaient amenés à travailler sur des espaces communs, souvent à des échelles différentes mais avec une même forme d’approche axée sur le projet. La réforme du diplôme de paysagiste a donné à l’établissement l’opportunité de renforcer ces passerelles entre les étudiants des...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 402 du 15/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X