Architecture Réhabilitation

Lifting bien ordonné pour le pont de La Charité-sur-Loire

Mots clés : Ouvrage d'art - Rénovation d'ouvrage

L’ouvrage du XVIe siècle fait l’objet d’une reprise de structure qui tient compte de ses rénovations antérieures.

En attendant que soient trouvés les financements pour construire un nouveau pont de franchissement de la Loire à La Charité-sur-Loire (Nièvre), le chantier de rénovation de l’actuel pont de pierre traite deux problèmes : le mauvais état global de cet ouvrage du XVIe siècle long de 210 m, et son inadaptation à la circulation des poids lourds. Envisagé dès 1990, le projet a traîné en raison de sa valeur patrimoniale : il est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, tandis que la ville figure sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

La solution retenue – créer une passerelle piétonne attenante pour réserver le pont à la seule circulation motorisée – a d’abord été contestée localement. L’équipe menée par l’Atelier Cairn que dirige Paul Barnoud, architecte en chef des monuments historiques, a alors proposé une alternative jugée satisfaisante. Dans ce projet, présenté lors du concours en 2012, la passerelle métallique, en encorbellement au- dessus du fleuve, est démontable. Son système de fixation est conçu de façon à ne laisser aucune trace si elle venait à être retirée : il est ancré dans le cordon en pierre qui ourle le pont, à la place et à la dimension...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5948 du 10/11/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X