Régions

LIANCOURT Une prison nouvelle génération

Nicole Guedj, la secrétaire d’Etat aux programmes immobiliers de la Justice, a inauguré le 17 février la prison de Liancourt, première réalisation des quatre établissements similaires lancés en France par le ministère de la Justice en 2002. Construite par Quille, elle est l’oeuvre du cabinet Architecture Studio (50 millions d’euros). Elle fonctionne à blanc le temps de rôder les systèmes sophistiqués de contrôle des accès et de surveillance interne. Prévue pour 600 prisonniers, elle pourrait en accueillir davantage dès juin prochain en raison de la surpopulation carcérale du département.

Cellules individuelles

A Liancourt, l’ensemble ceint de 800 m de murs s’étend sur 25 000 m2. Les détenus sont répartis en cellules individuelles dans deux centres de détention, une maison d’arrêt, un quartier des mineurs. A proximité se trouvent les ateliers, les services de restauration et les bureaux, ainsi que quatre appartements destinés aux rencontres des prisonniers avec les familles.

L’ancien établissement voisin, qui devait être transformé en logements dans un parc, restera en place et en fonction, malgré sa vétusté. A 50 km de là, à Beauvais, le ministère prévoit de construire un autre centre de détention d’une capacité de 400 personnes, d’ici à 2007.

PHOTO :

Les 600 détenus seront répartis dans des cellules individuelles et pourront rencontrer leur famille dans des appartements spécialement réservés à cet usage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X