Edito Coup de griffe

Levée de réserves

Faut-il se résigner à la mort du vieil homme ? Fils des Lumières, né de la Révolution comme un lieu de conservation, d’étude et de présentation d’un patrimoine commun, le musée a déjà beaucoup vécu. Au fil du temps, sur fond de disette budgétaire et de chasse au mécène, il a muté en un singulier hybride entre objet architectural, centre commercial, complexe culturel et lieu de sociabilité… A cet égard, la réouverture, le 17 octobre dernier à Paris, du musée de l’Homme ne peut manquer d’interroger une nouvelle fois les programmistes, maîtres d’ouvrage, architectes, conservateurs et autres scénographes sur la nature exacte du musée au XXIe siècle et, en particulier, sur la place à accorder aux collections placées en réserves.

Au Palais de Chaillot, celles-ci sont intégrées au programme, à la disposition des conservateurs, étudiants et chercheurs dont elles forment l’objet même de leurs études. Pour peu qu’on veuille bien s’en souvenir, dans son projet pour le Quai Branly en 2005, l’architecte Jean Nouvel avait souhaité réaliser « un musée bâti autour d’une collection ». Et de joindre le geste à la parole en greffant au cœur de l’édifice un imposant silo de verre, réserve d’ethnomusicologie riche de 15 000 instruments.
Au centre de Paris pourtant, le Louvre – « le plus grand musée du monde » – se verra, à l’horizon 2018, éviscéré de ses réserves qui seront transplantées à 200 km de là, à Liévin (Pas-de-Calais), dans un « pôle de conservation » signé par Richard Rogers… Une décision à l’emporte-pièce de la tutelle qui ne laisse pas de surprendre, en ce qu’elle soustraira à ces mêmes conservateurs, étudiants et chercheurs, tout à la fois la materia prima de leurs travaux et le cœur vivant de l’édifice. Amputer un organisme de ce qui lui est essentiel, est-ce vraiment vouloir le maintenir en vie ?
Il y a lieu d’émettre quelques réserves.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X