Régions Clermont-Ferrand

Les ventes de logements neufs décrochent

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Politique du logement

L’observatoire évolutif de l’immobilier local (Oeil) Auvergne, mis en œuvre par le cabinet lyonnais Adéquation, vient de livrer sa dernière note de conjoncture pour la promotion immobilière. Verdict ? Les ventes de logements neufs ont progressé de 4 % en 2013 sur Clermont-Communauté. Problème : avec seulement 447 transactions (contre 1 143 en 2005) les volumes restent dramatiquement faibles pour un territoire de près de 300 000 habitants.

Seize mois de stock

Malgré un excellent premier semestre (+ 54 % par rapport à 2012), les promoteurs doivent en moyenne se satisfaire de 0,8 vente par mois et par programme, ce qui est loin d’être satisfaisant. De plus, les ventes à occupants dépassent désormais légèrement celles à investisseurs. Qu’en est-il de l’offre ? Avec 615 logements disponibles, soit seize mois de stock théorique, elle a fait un bond de 6 % en un an. « L’offre commerciale n’a jamais été aussi importante au regard de son volume d’écoulement », observe, inquiet, Philippe Vigneron, président de la Fédération régionale des promoteurs immobiliers. Dans le détail, les biens livrés non vendus représentent désormais 12 % du stock (2 % en 2012) contre 36 % du stock pour les logements sur plan et 53 % pour les logements en chantier (42 % en 2012 et 33 % en 2011.). « La durée moyenne de commercialisation est de dix-huit mois. Au-dessous ça va, au-dessus, c’est problématique », ajoute Damien Quermonne, directeur associé d’Adéquation.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X