Régions Puy-de-Dôme

Les traverses de bourgs jouent collectif

Pour les travaux en traverse de bourgs menés sur une de ses routes, le conseil départemental du Puy-de-Dôme propose désormais de recourir au groupement de commandes. Si les financements sont répartis entre les différents partenaires, la conduite de l’opération (constitution du groupement, consultation des entreprises, travaux… ) sera chapeautée par le département. Objectif : faire des économies tout en améliorant la coordination du projet.

Un premier groupement vient d’être constitué pour rénover une partie de la RD 225 aux Martres-de-Veyre. Ce chantier à 1,1 million d’euros TTC sera le plus important mené en 2018 pour une traverse de bourg dans le Puy-de-Dôme. D’autres groupements seront constitués à Joze, Chanonat, Saint-Ignat, Marsac-en-Livradois et au gour de Tazenat. En 2017, le département va consacrer 50 millions d’euros au secteur routier, dont 2,2 millions d’euros pour les traverses de bourgs.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X