Enjeux

Les travaux publics en convoi vers le BIM

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide - Ouvrage d'art - Réseau routier - Transport ferroviaire - Travaux publics

Les professionnels des TP ont investi dans un grand projet de digitalisation. Les ponts, les routes et les voies ferrées auront leurs équivalents IFC.

A quoi bon utiliser des outils électroniques si on ne partage pas un langage commun ? Pour les concepteurs d’ouvrages et constructeurs d’infrastructures, l’enjeu est de taille. Il s’agit de ne pas être les oubliés ni les mauvais élèves de la digitalisation et du BIM ( building information modeling) , qui mobilise le milieu du bâtiment. C’est pourquoi près de 60 organisations et grands acteurs de l’urbanisme, des travaux publics et des réseaux sont associés depuis quatre ans dans un projet dénommé Minnd, pour « modélisation des informations interopérables pour les infrastructures durables ». « Notre but est d’appliquer et d’intégrer les principes et les pratiques collaboratives dans un BIM TP de la même façon que le BIM bâtiment : maquette numérique, plate-forme d’échanges, contrôle des procédures, définition et gestion d’objets en trois dimensions, information, cycle de vie des composants et du projet », détaille Christophe Castaing, chef du projet Minnd et directeur chez Egis International.

Interopérabilité entre le BIM et les SIG. Aujourd’hui, l’effort se concentre autour de trois actions. La première consiste à revoir et à compléter les travaux du Plan transition numérique dans le bâtiment (PTNB) en mettant à jour le « Guide méthodologique de rédaction d’une convention BIM », édité par Mediaconstruct. L’idée est qu’il intègre mieux les spécificités des chantiers d’infrastructures, la version actuelle présentant des lacunes dans ce domaine. La deuxième a pour objet d’assurer des liens, une interopérabilité et des échanges entre le BIM et les systèmes d’information géographique (SIG), souvent utilisés par les aménageurs ou gestionnaires de réseaux pour gérer leur patrimoine. A ce titre, le SIG deviendrait l’outil générique de gestion d’un BIM global à grande échelle.

Norme internationale. La troisième action vise à définir et utiliser des gammes et des types d’objets au format IFC (Industry Foundation Classes) nécessaires aux travaux d’infrastructures : dalles, voiles, poutres, chaussées, murets, canalisations, énergies… D’ailleurs, c’est aussi l’objectif de l’accord signé le 28 septembre sur les IFC-Bridge par le ministère allemand des transports et des infrastructures digitales (BMVI), l’administration suédoise des transports (Trafikverket), l’agence finlandaise des transports (Liikennevirasto), BuildingSmart Japan et, depuis peu, l’administration fédérale des autoroutes américaines (Federal Highway Administration). Les IFC-Bridge sont des extensions d’objets IFC dédiés aux ouvrages d’art. Mais ce modèle, reconnu comme assez complet pour décrire des ponts, n’est pas encore intégré par les éditeurs de logiciels. Le but de cette collaboration est de développer une norme internationale IFC-Bridge tirant parti des travaux antérieurs, notamment ceux menés en France par le Setra et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Cet accord doit aussi permettre de définir des objets génériques géoréférencés et de parvenir à un ensemble unifié d’exigences et de spécifications techniques utilisables par tous.

Le projet français Minnd fédère depuis quatre ans 60 organisations du secteur.

La réussite espérée des IFC-Bridge sera de nature à conforter la préparation de deux autres projets majeurs de gammes d’objets : IFC-Road pour les voies routières et IFC-Rail pour les réseaux ferrés. S’il tient ses promesses, le projet Minnd aboutira, avant 2020, à un changement d’échelle du digital, où le BIM bâtiment et le BIM TP constitueront les briques d’un BIM global. « Le fait que le Grand Paris, le port du Havre ou la SNCF participent activement à nos travaux montre clairement cette ambition », se réjouit Christophe Castaing.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X