Enjeux

Les syndics, pierre angulaire de la rénovation

Mots clés : Gestion immobilière - Produits et matériaux

L’Etat met 4 Mds € sur la table pour en finir avec les passoires thermiques. Il reviendra aux syndics de passer les marchés avec les entrepreneurs.

Quatre milliards d’euros seront alloués à la lutte contre les passoires thermiques, a annoncé le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot. Une manne pour les entreprises du bâtiment, le Plan bâtiment durable prévoyant que 800 000 logements en copropriété seront rénovés. Les syndics, mandatés par les copropriétés pour passer des marchés, se trouvent en première ligne. Et ils se disent prêts à relever le défi.

« Depuis 2012, tous nos gestionnaires sont formés à la rénovation énergétique », assure Frédéric Verdavaine, directeur général adjoint de Nexity. Gérant 15 300 copropriétés, dont 3 500 bâties entre 1948 et 1975 et donc susceptibles de faire l’objet d’une rénovation, l’entreprise s’est emparée du sujet en lançant la plate-forme CoachCopro à la fin 2013 avec l’Agence parisienne du climat (APC), ou encore en nouant un partenariat avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah) sur le traitement d’impayés de copropriétés construites avant 1990. En février dernier, c’est Orpi qui lançait un « green deal » des copropriétés. Cet accord volontaire, inspiré du plan de rénovation énergétique britannique initié en 2010, vise à « encourager et favoriser l’amélioration par les propriétaires privés de la performance énergétique de leurs logements ». L’objectif d’Orpi :...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5933 du 04/08/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X