Régions RÉGION

Les Scop du BTP s’engagent dans la responsabilité sociétale de l’entreprise

Mots clés : Entreprise du BTP

Ce sont désormais une dizaine de Scop franciliennes du BTP qui sont engagées dans la voie de la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE). Début mars, la fédération Ile-de-France-Haute-Normandie-Centre des Scop du BTP a lancé une nouvelle session d’accompagnement des entreprises dans la mise en œuvre de la RSE. Trois Scop y participent : TBM, Euroscop et TPU.

L’accompagnement se poursuit

Le dispositif est le même que celui mis en place en 2013 : trois ateliers collectifs pour la présentation de la démarche, le retour d’expériences et le partage des bonnes pratiques ; et des journées d’intervention individuelles en entreprise pour le diagnostic RSE et l’élaboration d’un plan d’actions.
Ces réunions sont animées par le consultant Alteractive, une société coopérative elle aussi, qui a notamment assisté la fédération des Scop du BTP dans l’élaboration de son guide méthodologique RSE.
L’an dernier, sept Scop avaient intégré la démarche : Alpha TP, TPE, SNTPP, STPEE, UCP, Les Maçons parisiens et les Charpentiers de Paris. A l’exception d’une seule, elles ont demandé à bénéficier cette année encore de l’appui de la fédération Ile-de-France pour les aider à mettre en œuvre leur plan d’actions et à aller vers l’évaluation ISO 26000 fin 2014-début 2015. « Nous avons remis en place des financements pour trois jours d’accompagnement par entreprise sur 2014 », indique Lucie Fourcin, secrétaire générale de la fédération Ile-de-France. Constructys assure le financement de l’ensemble de l’opération.
Il ressort de la première année de déploiement de la RSE que les chefs d’entreprise apprécient beaucoup l’aspect collectif de la démarche. « Il est fondamental d’échanger sur les pratiques. Nous avons des points communs qui nous rassemblent et nous ressemblent. Pourquoi aller chercher ailleurs ? », souligne Jean-Marie Kerherno, président de STPEE et responsable du groupe de travail RSE à la fédération Ile-de-France.

Label RSE/Scop

L’an dernier, UTB, première Scop BTP francilienne évaluée ISO 26000, a d’ailleurs été invitée à une réunion collective pour faire part de son expérience. « Après l’évaluation, l’étape suivante consistera à obtenir le label RSE/Scop auquel travaille actuellement la fédération nationale, « ce qui apportera une belle visibilité aux entreprises labellisées », conclut Lucie Fourcin, qui réfléchit déjà au lancement d’une troisième session en 2015. 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X