Régions Hauts-de-France

Les salariés de l’Orrel prêts à reprendre l’activité

La région Hauts-de-France a annoncé au début juin la dissolution de l’Opérateur régional de la rénovation énergétique des logements (Orrel). Elle contrôlait 51 % de cette société publique-privée de tiers financement. Mais ses élus LR-UDI n’ont jamais cru à cet outil initié à la fin 2015 par Les Verts dans l’ex-Nord-Pas-de-Calais. Et les autres actionnaires (collectivités et professionnels du bâtiment) n’ont pas réussi à les convaincre du contraire.

De l’audit énergétique au suivi de chantier. Les cinq salariés de la société avaient pourtant développé pendant un an et demi une offre de services complète allant de l’audit énergétique au suivi de chantier, en passant par la recherche de subventions et de prêts bancaires. L’investissement aura coûté près de 700 000 euros. L’équipe propose de poursuivre l’activité, mais doit bâtir rapidement un nouveau business plan et trouver des partenaires financiers pour l’épauler.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X