Aménagement / Finition

Les revêtements assainissants dans l’air du temps

Mots clés : Air

Pour répondre à la réglementation, les revêtements intérieurs sont de moins en moins polluants… Mieux, certains améliorent la qualité de l’air.

Lorsque l’on parle pollution, on pense le plus souvent aux particules que l’on respire en sortant de chez soi. En réalité, l’air intérieur est cinq à dix fois plus pollué que l’air extérieur. La raison est simple : la plupart des éléments qui entrent dans un logement sont sources de pollution. Les tapis, les meubles, les bougies, les produits ménagers, mais également les revêtements, émettent des composés organiques volatils (COV), causes de diverses affections telles qu’asthme, problèmes respiratoires,...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5823 du 03/07/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X