Territoires

Les promoteurs misent sur la Métropole

«L’activité des promoteurs est très visible sur les nouveaux quartiers – Ginko, les Bassins à flot – mais aussi sur les communes limitrophes. Dans ces secteurs, il y a des grues partout, mais ailleurs nous attendons beaucoup de projets prêts à éclore. Alain Juppé a fait un travail d’urbanisme de profondeur qui a permis de lancer un peu partout de nouveaux quartiers, bien avancés déjà. Mais sur les prix, l’objectif de 2 500 euros est intenable. En moyenne, le prix des opérations sur la métropole est de 3 750 euros/m2 avec parking. Le prix du foncier est autour de 500 euros/m2. En zone Anru, en TVA réduite et avec le PSLA, seuls les bailleurs sociaux arrivent à 2 700 euros/m2 », détaille Alain Ferrasse, président de la FPI régionale.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X