Enjeux Amiante

Les professionnels toujours mobilisés

Interdite depuis 1997, l’amiante n’est toujours pas éradiquée. « Le Moniteur » interroge les acteurs de la filière qui relèvent quotidiennement le défi.

Nous fêtons l’anniversaire d’un big-bang. Le 1er janvier 1997, l’amiante est interdite en France. A l’époque, les pouvoirs publics envisagent que la décontamination des bâtiments soit achevée en… 2001. Mais les choses ont été un peu plus compliquées que prévu ! Le problème n’est toujours pas réglé et, depuis vingt ans, les réglementations s’empilent à un rythme très – trop ? – soutenu. Depuis 1997, plusieurs centaines d’articles de loi, de décrets, d’arrêtés, d’ordonnances concernant l’amiante ont paru au « Journal officiel ».

L’actualité de ces derniers mois donne pourtant de l’espoir. Car au vu des enjeux financiers parfois exorbitants liés à la présence d’amiante dans les bâtiments, les pouvoirs publics et l’ensemble des acteurs de la filière semblent enfin décidés à travailler en bonne entente pour désamianter plus efficacement et à moindre coût. La preuve de cette volonté, c’est la concrétisation du PRDA, le plan de recherche et développement amiante (lire l’interview d’Emmanuelle Cosse, ci-contre) , et le lancement d’une commission d’évaluation qui « délivrera l’équivalent d’avis techniques dans le domaine de l’amiante », résume Alain Maugard, président du PRDA. Deux nouvelles bienvenues au regard de la complexité des problématiques qui restent à résoudre.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X