Enjeux Infrastructures

Les petits centimes font les grands projets

Pour que l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afitf) puisse faire face à ses engagements, son président, Philippe Duron, fait état d’un « besoin de financement supplémentaire ».

Soit « 2,8 milliards d’euros dès 2017, et à partir de 2019, 3 milliards par an , et cela pour au moins trois ou quatre années », a calculé le député du Calvados. Pour arriver à cette somme, il fait des propositions : augmentation de 2 centimes supplémentaires de la taxe sur le gazole, instauration de redevances (taxe carbone, vignette… ).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X