Actualité

Les petites entreprises encore trop frileuses face au BIM

Mots clés : Artisanat - Logiciels - Outils d'aide

Le BIM (Building Information Modeling), qui fait son entrée sur la scène du bâtiment, n’a pas fini de faire des vagues. Les artisans doivent s’y préparer dès à présent.

Sous peu, la maquette numérique va devenir, notamment dans le cadre des marchés publics, le lieu d’échanges dits collaboratifs entre les intervenants, de la conception à la construction puis à la réception et au-delà. Comme le rappelle François Pélegrin, architecte et membre du Plan Bâtiment durable, « sans le BIM, il sera impossible de parvenir à la RBR 2020 (Réglementation bâtiment responsable) ».

Le compte à rebours est lancé, mais les artisans se sentent-ils réellement concernés ? « Tous le seront un jour ou l’autre, prévient David Morales, élu en charge des questions numériques à la Capeb. Pour l’heure, peu de chantiers intègrent le BIM. Pour autant, les petites entreprises doivent être sensibilisées. Ceux qui travaillent avec d’autres entreprises pourraient rapidement intégrer la...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5891 du 12/10/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X