Entretien ARBRES

Les perches ramènent l’élagueur au ras du sol

L’entretien des arbres et arbustes génère la répétition inlassable de mouvements en hauteur ou, au contraire, très près du sol. Les fabricants cherchent à soulager autant les adeptes des outils à main que ceux qui se convertissent aux moteurs. L’automatisation permet un travail précis et réduit les effets néfastes pour le corps.

L’usage veut que l’« élagage » désigne les actions effectuées par un opérateur placé au-dessus du sol, la « taille » s’appliquant à celles effectuées avec les deux pieds sur le sol. Pour respecter le Code du travail qui interdit l’usage d’une échelle ou d’un escabeau (même un marchepied) comme poste de travail, les fabricants ont multiplié les outils à manches, en général télescopiques, pour couper des branches jusqu’à 6 m. De même, tous les fabricants de taille-haies à moteur proposent des versions « s u r perche » permet tant de travailler en hauteur, les deux pieds au sol, mais aussi près du sol sans avoir à se baisser.

Il devient possible d’effectuer toutes les actions de taille depuis le sol, sans plateforme.

Ainsi, il devient possible d’effectuer toutes les actions de taille depuis le sol, donc sans avoir à installer une plate-forme. Pour Christophe Baudry, responsable produits paysagisme et viticulture chez Bahco, ce gain de temps prend un intérêt nouveau : « L’interdiction des phytosanitaires oblige à consacrer désormais plus de temps au désherbage, note-t-il. Aussi faut-il gagner du temps sur les autres...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 400 du 16/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X