Autres

Les nouvelles recettes pour dynamiser vos salons professionnels

Des organisateurs soulignent la nécessité d’un renouvellement de ces temps forts de la vie des réseaux. Ainsi, des salons orientés clients accentuent l’aspect événementiel, tandis que les réseaux cherchent à renforcer la dimension business.

C’ est un temps fort dans le négoce. Le salon professionnel a pour but de présenter des innovations comme de favoriser des rencontres entre les acteurs d’une filière. C’est vrai de Batimat ou d’Artibat, mais également des salons proposés par les enseignes du négoce. L’essor de ces derniers depuis une quinzaine d’années est clairement lié à la concentration des achats et des réseaux… Au début, ces événements venaient en complément des barnums parisiens. « Les salons Novibat étaient d’abord organisés dans les onze régions Point.P, en dehors des années Batimat », rappelle Matthieu Jourdan, directeur marketing et achat de l’enseigne.

À présent, Novibat, fort de sa masse critique, tend à s’affirmer comme une manifestation nationale (15 000 clients au parc des expositions de Paris Nord-Villepinte), qui est complétée par des éditions multirégionales à Lyon, à Marseille et à Bordeaux.

Le risque de lasser les clients comme les industriels

Pourtant, face à une certaine saturation, la question de la pertinence de ces formats se pose. VM Matériaux, par exemple, y a renoncé récemment....

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 410 du 16/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X