Autres

LES MISES EN LUMIÈRE DE VINCENT FILLON POUR PERRAULT

Mots clés : Architecture intérieure - Eclairage urbain - Matériel - Equipement de chantier

Dans ses travaux réalisés pour Dominique Perrault, le photographe Vincent Fillon travaille sur une grande diversité d’échelles, de l’urbain au design.

Vincent Fillon exerce depuis une décennie dans la photographie d’architecture. Ces deux dernières années, il a documenté plusieurs réalisations de l’agence Dominique Perrault, notamment les tours Citylights à Boulogne-Billancourt, l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), les nouvelles entrées de la BNF ou du pavillon Dufour au château de Versailles. C’est après une première expérience dans le multimédia que ce diplômé de l’école Louis-Lumière a choisi de revenir à ses premières amours, l’image fixe. Et pour démarcher les agences, il s’est constitué un book dans lequel figurent notamment des vues extérieures de l’hôtel ME de Barcelone, construit en 2008 par l’auteur de la BNF.

Fillon reconnaît que les consignes sont généralement réductrices. La photographie d’architecture repose sur des attendus (vues frontales de la façade principale, mise en avant des parties nobles, ciel dégagé), souvent implicites mais que l’on peut parfois contourner ou subvertir. Les prises de vues de la nouvelle entrée de la BNF, réalisées en hiver, présentent une tonalité douce, des couleurs légèrement délavées, plus inattendues que les traditionnels ciels azurés. Pour la série sur le campus de l’EPFL, le photographe affronte...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 259 du 18/04/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X