Architecture Génie civil

Les matériaux composites en renfort

Mots clés : Produits et matériaux - Travaux publics

Qu’ils soient en fibres de carbone ou de verre, les composites collés sont de plus en plus utilisés dans les travaux publics.

Selon une définition couramment admise, les matériaux composites correspondent à l’assemblage d’au moins deux composants de nature différente mais dont les propriétés intrinsèques se complètent, voire s’additionnent. Si, dans leur acception large, ces matériaux ne sont pas nouveaux – que l’on songe, par exemple, au bois composite -, l’emploi de composites collés à base de fibres de carbone ou de verre pour des structures en béton date d’une vingtaine d’années. « Leur usage en construction neuve n’est pas encore très répandu. En revanche, ils sont de plus en plus utilisés dans les travaux publics, dans le cadre de travaux de renforcement de structures », indique Guillaume Aliadière, directeur du département infrastructures linéaires chez Socotec.

Les matériaux composites sont couramment employés pour la réparation, et donc la mise en sécurité, d’ouvrages d’art (ponts, tunnels, etc. ). Ils peuvent également être utilisés dès lors qu’il s’agit d’adapter les structures existantes à l’évolution des besoins d’utilisation de leurs gestionnaires ou à de nouvelles...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5913 du 17/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X