Autres

Les loueurs en grande forme

Mots clés : Entreprise du BTP - Gestion immobilière

Loxam et Kiloutou, qui dominent le marché français de la location, annoncent de fortes croissances pour 2016. Ils engrangent les fruits de leur implantation à l’international où les deux entreprises construisent de plus en plus leur avenir, mais aussi de l’embellie du BTP.

A l’annonce des résultats 2016 de Kiloutou, Xavier du Boÿs, PDG du groupe, s’est d’abord félicité que le chiffre d’affaires ait franchi comme prévu la barre symbolique des 500 M€. Quelques jours plus tard, Gérard Déprez, son homologue chez Loxam, lui a rendu la politesse en se réjouissant d’annoncer un chiffre d’affaires dépassant les 900 M€. Deux PDG très satisfaits donc, et, au moins jusqu’à un certain point, pour les mêmes raisons.

En effet, les croissances enregistrées par l’une et l’autre entreprises ont en commun de devoir davantage aux activités internationales qu’au dynamisme du marché domestique. De fait, les deux acteurs majeurs de la location de matériel dessinent de plus en plus leur avenir hors de France.

Acquisitions. Kiloutou est acteur du marché de la location en Allemagne, en Espagne et en Pologne, pour environ 6 % de son activité totale. En 2016, il a procédé à plusieurs acquisitions, et d’autres pourraient encore intervenir cette année.

De son côté, Loxam est d’ores et déjà présent dans 21 pays. Surtout, l’entreprise fondée il y a tout juste cinquante ans en Bretagne vient d’acquérir la société britannique Lavendon, leader européen sur le marché de la location de matériels d’élévation avec un chiffre d’affaires 2016 estimé à près de 350 M€. À elle seule, cette opération a propulsé Loxam au 5e rang mondial et lui offre encore d’autres perspectives de développement, notamment au Moyen-Orient. L’activité de l’entreprise à l’international représente plus de 40 % de son chiffre d’affaires, et l’évolution devrait se poursuivre. À fin 2016, et pour la première fois depuis longtemps, Loxam a enchaîné quatre trimestres consécutifs de croissance en France, tant dans son réseau généraliste que dans ses circuits spécialisés. À l’international, la croissance est continue depuis au moins la fin 2014…

...
Vous lisez un article de la revue Negoce n° 429 du 06/04/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X