Régions Lens

Les lots du stade Bollaert attribués

Mots clés : Établissements sportifs couverts - Sport

Le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, maître d’ouvrage délégué du Racing Club de Lens pour la rénovation du stade Bollaert-Delelis en vue de l’Euro 2016, a dévoilé les noms des entreprises retenues pour réaliser les travaux. L’appel d’offres concernait cinq macrolots. Le lot gros œuvre étendu a été attribué à Demathieu Bard Construction Nord ; le lot sièges au groupement constitué de la SARL CLP (mandataire) et de la société Monte Meao (Portugal) ; le lot fluides humides au groupement Cofely Axima (mandataire)-Farasse ; le lot fluides secs au groupement Satelec SAS (mandataire)-Cegelec Nord Tertiaire ; et le lot finitions à un groupement lensois constitué des sociétés Cabre SA (mandataire), Ardeco SAS et Coexia Entreprises.

On notera les absences de Ramery et Rabot Dutilleul. Rappelons que, début 2012, des dirigeants de ces deux grands groupes régionaux avaient été entendus dans le cadre d’une enquête concernant un prêt au RC Lens. Après de nombreux rebondissements, une polémique sur le portage financier de l’opération par les collectivités et une revue à la baisse du projet, les travaux pourront débuter dans quelques semaines, à l’issue de la saison de football en cours. Ils devraient se poursuivre jusqu’en 2016.
Redessiné par les architectes Cardete & Huet (mandataire) et l’Atelier Ferret, le nouveau stade Bollaert verra sa capacité passer de 41 000 à 35 000 places, dont 2 500 dédiées aux VIP.

47,9 millions d’euros de travaux

Les entreprises devront réhabiliter 7 750 m 2 et construire 8 600 m 2 . Des mâts de 72 mètres de haut, disposés aux quatre coins de l’enceinte et supportant la couverture des tribunes, signaleront visuellement l’ouvrage. L’enveloppe globale de cette rénovation atteint 70 millions d’euros HT (une somme qui inclut les frais d’études liés au premier projet). Le montant des travaux est évalué à 47,9 millions d’euros. Cardete & Huet sont les auteurs du stade MMArena du Mans et travaillent à la rénovation du Stadium de Toulouse (avec l’Atelier Ferret), toujours dans la perspective de l’Euro 2016.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X