Enjeux

Les JO, mais pas trop

Point trop n’en faut pour Anne Hidalgo. Le premier édile de la capitale l’a affirmé sans détour ces derniers jours : si la Ville lumière n’obtient pas les Jeux olympiques 2024, elle ne sera pas candidate pour 2028. Et si cela n’était qu’un coup de bluff de la maire de Paris ? Selon certains, l’objectif serait d’obliger les membres du Comité international olympique (CIO) à confier les JO à Paris dans sept ans, et à les laisser dans onze ans à Los Angeles, la seule autre ville encore en lice. D’autres sont persuadés que la maire ne plaisante pas. Ce qui est sûr, c’est que le comité n’arrive plus à trouver de candidats pour ses gigantesques jeux qui laissent leurs hôtes sur...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5925 du 09/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X