Technique et chantier

Les incontournables de la Bauma 2016

Innovations. Voici une sélection des nouveautés qui font leur avant-première lors de l’édition 2016 de la Bauma. À ne pas rater !

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Carrières. Deux tombereaux articulés de 60 t

Voilà bientôt cinq ans que le Bell B60 tourne en Afrique du Sud où une vingtaine d’exemplaires sont en circulation. Mais c’est la première fois que ce tombereau articulé d’une charge utile de 60 t sera visible en Europe. Bell est persuadé que seule une architecture à deux essieux peut soutenir une telle charge. Le suédois Volvo, qui dévoilera aussi un 60 t… sur trois essieux, expliquera le contraire. Querelles d’experts en perspective…

Stand : B5 148

ENCADRE

Terrassement. Un bouteur hydrostatique de 70 t

Persuadé que la transmission hydrostatique reste la meilleure pour les bouteurs, Liebherr l’a adoptée pour son plus gros modèle : le 776, un engin de 70 t, qui adopte un train de chenille à barbotin surélevé, particularité jusqu’alors de Caterpillar. Cette architecture augmente la surface d’appui et permet également de mieux agencer les organes internes.

Stand : FM 809

ENCADRE

Carrières. Pelle minière de 700 t

Impossible de la rater ! La pelle minière de 700 t présentée par Komatsu nécessite trois semaines pour la monter sur place, et autant pour la démonter. Cette PC7000 fera des démonstrations à intervalles réguliers en soulevant son godet de 34 m3, au son de ses deux moteurs de 1 250 kW. Et 3 400 ch qui rugissent, cela s’entend…

Stand : FM 512

ENCADRE

Travaux urbains. Mecalac réinvente la pelle sur pneus

Pour une meilleure stabilité de sa pelle sur pneus et un accès plus facile à la cabine, Mecalac a eu l’idée d’écarter les essieux. En augmentant l’empattement, il devient possible d’encastrer la couronne de rotation dans le châssis et d’abaisser ainsi la tourelle. Il a enfin choisi de placer le réservoir à carburant dans le châssis pour le remplir aisément depuis le sol.

Stand : FM 715

ENCADRE

Moteur. Un Deutz au gaz

Deutz dévoile un moteur pour engins de chantier fonctionnant au gaz naturel liquéfié. Ce qui est surtout intéressant dans cette démarche, c’est la catégorie du moteur sur laquelle porte cette nouveauté : un 3 cylindres de 2,2 l, d’une puissance comprise entre 36 et 55 kW, c’est-à-dire le moteur typique des petits engins de chantiers urbains. C’est à eux que Deutz pense lorsqu’il propose cette motorisation alternative.

Stand : A4 337

ENCADRE

Génie civil. L'idée du triple mât

Les grues mobiles de très forte capacité, comme cette huit essieux de la catégorie des 600 t, doivent rigidifier leur flèche télescopique pour pouvoir lever à pleine charge. La technique utilisée est l’ajout d’un système de haubans appelé « suspension », encombrant et difficile à monter. Tadano a trouvé une autre idée : la flèche principale est flanquée de deux renforts télescopiques intégrés à la grue, ce qui évite des camions additionnels et du temps de montage sur site.

Stand : FS 1205

ENCADRE

Génie civil. Une pelle à câble de 300 t

Sennebogen dévoile une pelle à câble de 300 t, l’une des plus grosses du marché. Le fabricant la destine aux travaux de dragage, avec un godet de 12 m3. Seule la Liebherr HS 8300 HD la dépasse avec ses 350 t. Celle-ci est équipée d’un treuil à récupération d’énergie. Un choix que Sennebogen n’a pas suivi : « L’intérêt de ces machines est d’avoir un treuil à chute libre. Y ajouter un système qui le freine nous semble une aberration. »

Stand : FM 712

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X