Régions Bretagne

Les îles du Ponant visent l’indépendance énergétique

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Financement du logement - Gestion immobilière - Logement social

64 M€ / an Perte estimée pour le logement social ligérien si les loyers bénéficiant de l’APL baissaient de 50 euros par mois.

35 M€ investis pour produire des logements locatifs par les filiales d’Action Logement en Centre-Val de Loire en 2016.

1 366 PTZ émis en Bretagne au premier trimestre 2017 pour l’acquisition d’un logement, en baisse de 5 % sur un an.

Transition énergétique Depuis un peu moins de deux ans, les îles du Finistère non raccordées au réseau électrique continental se sont engagées dans un vaste programme de transition visant 100 % d’énergies renouvelables d’ici à 2030. Le chantier a démarré par deux programmes dont l’Association des îles du Ponant a été lauréate : l’appel à projets « Boucle énergétique locale » (BEL) de la région Bretagne pour Sein, Molène et Ouessant, et l’appel à projets national « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » (TEPCV) pour les trois mêmes, ainsi que pour Batz et Saint-Nicolas des Glénan. Pour ces cinq îles qui totalisent 1 750 habitants, le financement des 105 projets s’élève à plus de 1,5 M€.

Des procédés innovants. A Sein, Molène et Ouessant, l’électricité est aujourd’hui générée par des centrales au fioul, un mode de production ultra-carboné. Par ailleurs, la consommation peut varier de 1 à 10 selon les périodes. De ces contraintes, les acteurs locaux entendent faire une...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5943 du 06/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X