Entretien COURS D'EAU

Les hydrauliciens apprennent à respecter les écosystèmes

Mots clés : Démarche environnementale - Sécurite civile

Désormais, les techniques « douces » faisant appel au génie écologique sont devenues la règle pour l’entretien des berges et des cours d’eau, afin de concilier préservation des fonctionnalités écologiques des milieux, qualités paysagères et prévention des inondations.

L’échéance de la gestion intercommunale des milieux aquatiques et de prévention des inondations (compétence Gemapi) se rapproche à grands pas. Fixée initialement au 1 er janvier 2016 par la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (Maptam), elle a été reportée au 1 er janvier 2018 par la loi portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), parue le 7 août 2015. Les différentes prérogatives liées à cette compétence sont définies dans le Code de l’environnement (article L211-7).

En posant l’objectif du « bon état écologique » des rivières, la directive-cadre sur l’eau de 2000 a impulsé une nouvelle approche

Durant des décennies, la gestion des cours d’eau visait en priorité à faciliter les activités humaines et à...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 394 du 29/11/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X