Actualité Equipements publics

Les grands projets rabotés et discutés

L’architecte Roland Carta le dit sans détours : « Les grands projets culturels portés par l’Etat en région, il y en aura de moins en moins. A Marseille, il y a eu un effet d’aubaine avec l’année capitale de la culture. Mais demain, avec les seuls financements publics, il sera très difficile de retrouver la même dynamique. » Face à la disette budgétaire de l’Etat, la prudence est de mise dans les programmes des candidats pour réaliser dans le prochain mandat de nouveaux équipements culturels d’importance, d’autant que doit être aussi pris en compte leur coût de fonctionnement. A Marseille, après la longue liste des bâtiments nouveaux ou rénovés de Marseille-Provence 2013, les deux principaux candidats évoquent principalement la mise en valeur du fort d’Entrecasteaux. A Montpellier, tous les candidats jugent positivement le projet de Cité du corps humain, attribué fin 2013 à Big Architectures… mais aucun ne s’engage à le financer. A Nîmes, le musée de la Romanité est toujours dans les cartons. A Nantes, le projet d’extension et de réhabilitation du musée des Beaux-Arts par l’équipe londonienne Stanton-Williams a été revu à la baisse juste avant les élections par la majorité sortante, avec une économie de 10 millions d’euros par rapport au budget initial.

Un climat d’incertitude

Dans l’Est, le palais des congrès et le parc des expositions font débat. A Metz, l’incertitude plane autour du projet confié à GL Events, une opération de 70 millions d’euros contestée par l’opposition et par les colistiers verts de Dominique Gros, le maire PS sortant. A Strasbourg, c’est le futur parc des expositions du quartier du Wacken qui divise. Si François Loos (UDI) ou Fabienne Keller (UMP-Modem) l’emportaient, ce projet de 180 millions d’euros repartirait à zéro. Lancé en PPP par le socialiste Roland Ries, il est repassé en maîtrise d’ouvrage publique, avec un projet confié en maîtrise d’œuvre en juillet à Dietmar Feichtinger, mais le dossier peut évoluer.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X