Focus Lille Métropole

Les fonctions multiples d’un pay sage reconquis

Mots clés : Aménagements extérieurs - Démarche environnementale - Espace naturel - Etat et collectivités locales

Espace naturel Lille Métropole comble le déficit d’espaces verts et naturels de l’agglomération.
En une dizaine d’années, ce syndicat mixte a mis en valeur et protégé 1 300 ha.
Une grande diversité de lieux et d’activités répond aux attentes du public et à l’objectif de préservation de la biodiversité.

Né officiellement en 2002, le syndicat mixte Espace naturel Lille Métropole (ENLM) résulte d’une réflexion menée dès le début des années 1990. À cette époque, la région lilloise accuse un déficit d’espaces verts publics, avec moins de 15 m2 par habitant, ce qui la place en queue de peloton parmi les territoires urbains les moins verts de France. Forts de ce constat et du souhait d’inverser cette tendance pour des raisons sociales et environnementales, autant que pour susciter un attrait économique de la région, les élus de la communauté urbaine, portés par Pierre Mauroy et associés au conseil général du Nord, au conseil régional Nord-Pas-de-Calais et à l’État, signent une charte. Il s’agit d’élaborer un schéma directeur vert de l’arrondissement de Lille, qui s’étend au-delà de la seule communauté d’agglomération et regroupe plus de 1 million d’habitants. Le document s’inscrit dans le schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme et repose sur plusieurs axes de travail : répondre aux attentes citoyennes...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 381 du 10/07/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X