Autres

Les exigences de la reine des plantations durables

Par sa hauteur et son espérance de vie, la forêt dépasse souvent celui qui la plante : raison de plus pour suivre la règle N.C.2-R0, signée en avril 2016, relative aux travaux de plantation forestière.

Des moyens lourds et des arbitrages subtils cohabitent dans le savoir-faire requis par le boisement et le reboisement : l’homme veille au bon développement de ses plantations, mais sans mettre en péril les écosystèmes.

1) Préparer les sols

Avant de planter, la décision de nettoyer ou pas ne coule pas de source : d’un côté, maintenir en place une partie des produits de l’exploitation complique l’accès au chantier ; de l’autre, ces résidus contribuent à nourrir...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 391 du 29/07/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X