Enjeux

Les collectivités peinent à réinvestir

Mots clés : Etat et collectivités locales

La reprise de la commande publique reste en trompe-l’œil dans les territoires.

Impossible de nier un mieux. Mais plutôt qu’une franche reprise, c’est un frémissement qu’a connu la commande publique locale au premier semestre 2017, selon les chiffres du baromètre de l’Assemblée des communautés de France (AdCF) et de la Caisse des dépôts, auxquels « Le Moniteur » a eu accès. Avec un rebond de 2,5 % par rapport à la même période de l’an passé, elle a atteint 38,68 milliards d’euros. Mais « il serait risqué d’affirmer à ce stade que la commande publique repart », prévient Nicolas Portier, délégué général de l’AdCF.

Il faut dire que 2016 avait été une année agitée : fusion des régions, devenues cheffes de file du développement économique ; réforme de la commande publique ; dernière tranche de baisse des dotations aux collectivités… Comme cela se vérifie depuis 2012, ce sont les travaux qui ont été les plus affectés, et surtout les nouveaux projets, qui sortent peu des cartons. Sur 24 milliards d’euros de baisse globale de la commande publique entre 2012 et 2016, 20 milliards concernaient ce...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5943 du 06/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X