Enjeux Construction

Les collectivités abusent des chartes selon la FPI

Mots clés : Etat et collectivités locales

Malgré la reprise des ventes de logements neufs en 2015, Alexandra François-Cuxac, présidente de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI), reste sur ses gardes. « Jamais nous n’avons éprouvé autant de difficultés pour décrocher des permis de construire », s’est-elle inquiétée face à Patrick Kanner, ministre de la Ville, lors des 26e Journées d’études professionnelles de la FPI. Pour construire sur le territoire communal, « certains élus nous obligent à signer des chartes, ce ne sont que des contraintes. Et parfois, nos juristes signalent des éléments qui relèvent du pénal », explique Pascal Boulanger, vice-président de la fédération. L’organisation n’a pas souhaité en dire plus sur ces documents qui seraient utilisés par des élus de tout bord.

« Personne ne vous oblige à signer, même si j’ai bien compris qu’il peut y avoir des risques de blacklistage, a rappelé Patrick Kanner. Je vous conseille de saisir l’Association des maires de France [AMF] pour évoquer ces difficultés. » Alertée par « Le Moniteur », l’AMF indique ne pas avoir eu « de remontées de la part de ses adhérents ni d’interpellations de la part de ses partenaires. Un groupe de travail entre la FPI et l’AMF est envisagé sur ce sujet. » A bon entendeur

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X