Régions Est

Les Clés d’or récompensent l’audace

La structure tridimensionnelle préfabriquée en ossature bois de la résidence universitaire Billard à Reims vaut à Bouygues Bâtiment Nord-Est la Clé d’or Picardie-Champagne-Ardenne 2017. La réalisation s’inscrit dans le marché-cadre du Centre national des œuvres universitaires et sociales (Cnous) pour la création de 2 000 chambres d’étudiants, remporté en partie par Bouygues Construction. Elle porte sur 100 places, qui ont été livrées à l’été 2016. Elle a nécessité l’assemblage d’unités de 6,35 m de long, 3,35 m de large et 2,85 m de haut. Fabriquées dans les ateliers de l’entreprise Ossabois dans les Vosges, celles-ci ont été empilées sur quatre niveaux, à la manière de briques. Bouclé en treize mois à partir de l’ordre de service, le chantier s’est organisé en une conception-réalisation d’un peu plus de 4 millions d’euros HT, répartie entre l’entreprise générale mandataire, les bureaux d’études SNC-Lavalin et Stebat et le cabinet LCR Architectes.

Complexités surmontées. En Alsace, la Clé d’or 2017 est remportée par Urban-Dumez (Vinci Construction France) pour sa transformation de l’ancien siège de CUS Habitat en 71 logements à Strasbourg. L’opération de 9,8 millions d’euros HT a été livrée en juillet dernier, sous la maîtrise d’ouvrage du bailleur Sici-Astria en contrat de promotion immobilière avec Adim Est (lire « Le Moniteur » du 23 septembre 2016, p. 50). L’entreprise générale a su résoudre les multiples sources de complexité de l’immeuble datant des années 1930 avec la réalisation d’un parking enterré en l’absence préalable de sous-sol, les reprises en sous-œuvre, la découverte imprévue de pierres de taille… Elle a également introduit des variantes : solution béton-acier de préservation des balcons et rafraîchissement par géocooling sur nappe débouchant sur un niveau de charges minime.

En Bourgogne et Lorraine, les Clés d’or ont été remises à des opérations en conception-réalisation-exploitation-maintenance (Crem), respectivement la construction de 70 logements sociaux Bepos par C3B (groupe Vinci) pour Orvitis à Marsannay-la-Côte (Côte-d’Or), et la reconstruction-rénovation des lycées Hanzelet et Marquette à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) par Bouygues Bâtiment Nord-Est, dans le cadre d’un partenariat public-privé d’un montant de 63 millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X