Ca fait debat

Les certificats d’économie, en baisse d’énergie ?

Mots clés : Artisanat

Alors que le dispositif entre dans sa troisième période, tous les artisans ne le considèrent pas comme un effet de levier et s’en détournent.

Les professionnels vont-ils passer à côté de la troisième période des certificats d’économie d’énergie (CEE) lancée depuis le 1er janvier ? Alors que ce dispositif censé soutenir les économies d’énergie a été réévalué avec une obligation de 700 TWh cumac, les acteurs du bâtiment observent un certain désintérêt de la part des entreprises.

« Les CEE commencent à monter en puissance, mais ils sont encore trop fortement méconnus des artisans », regrette Sabine Basili, vice-présidente de la Capeb en charge des affaires économiques. La Capeb a signé un partenariat avec Total pour accélérer le mouvement, mais rien n’y fait. « Nous avons même des entreprises qui ne veulent plus s’embêter avec ces primes et qui redirigent les particuliers vers les grandes surfaces qui les...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5823 du 03/07/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X