Actualité Travaux publics

Les canalisateurs veulent sortir la tête de l’eau

Mots clés : Travaux publics

L’année 2014 a été très éprouvante pour les canalisateurs avec une baisse d’activité de 10 % par rapport à 2013. Après avoir prélevé 210 millions d’euros en 2014 sur le budget des agences de l’eau, l’Etat prévoit de les ponctionner de 175 millions d’euros par an jusqu’en 2017. Les canalisateurs craignent donc de voir leurs marchés encore se réduire. La situation est d’autant plus frustrante que « si les collectivités gestionnaires le voulaient, elles auraient les moyens de relancer l’activité de façon simple », explique Alain Grizaud, président des Canalisateurs de France. Le syndicat préconise plusieurs mesures pour relancer l’investissement public dans l’eau et l’assainissement. La première consiste à demander aux agences de l’eau de subventionner exceptionnellement pendant deux ans à 50 % les investissements des collectivités dans les renouvellements des réseaux d’eau et d’assainissement. Il propose aussi de déconnecter les subventions de l’agence de l’eau des subventions des départements, afin que les problèmes financiers de ces derniers n’impactent pas sur les aides des agences de l’eau.

Plus de détail sur www.lemoniteur.fr/canalisateurs

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X