Produits

Les brillantes perspectives du solaire thermique

Mots clés : Efficacité énergétique - Energie renouvelable - Maison individuelle - Réglementation technique

Avec 1 877 400 m² de capteurs solaires thermiques installés*, en métropole et dans les DOM-TOM, la France n’a plus à rougir de ses équipements face à ses voisins européens. Et ce n’est qu’un début !

En 2007, le Grenelle de l’Environnement a fixé l’objectif de 20 % d’énergies renouvelables en 2020. Le solaire thermique peut largement y contribuer : on estime que le rayonnement solaire exploitable en France varie de 3 kW/m² par jour au nord à 5,2 kW/m² par jour au sud, soit l’équivalent de 100 à 150 litres de fioul par mètre carré de capteur. Mais pour atteindre ces objectifs, en complément des autres énergies renouvelables, le marché annuel actuel devra opérer un changement : être multiplié par cinq !

Après avoir été presque totalement oublié à la fin des années quatre-vingt, le solaire thermique a été relancé en 1999 par l’Ademe et le Plan Soleil. « A ce moment-là, se souvient Franck Cheutin, chargé d’évaluation au CSTB, alors que la certification CSTBat visant l’avis technique sur les procédés solaires avait été créée quelques années auparavant, nous travaillions seulement avec sept fabricants. Aujourd’hui, on compte 120 certificats délivrés sur les procédés solaires. »

La mise en...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 165 du 01/10/2009
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X