Enjeux

Les applis citoyennes veillent sur la ville

Mots clés : Délinquance

Paris demande aux mobinautes de l’aider à lutter contre les incivilités. Elle reprend une idée utilisée avec succès par une centaine de villes.

Demander aux citoyens de participer à la préservation et à l’entretien de l’espace urbain. Anne Hidalgo vient de faire sienne cette idée en déclarant ouverte la chasse aux incivilités et aux dégradations. La maire de Paris veut relancer l’appli mobile DansMaRue, qui permet aux citoyens de localiser, photographier et décrire en temps réel les problèmes de propreté, de dégradation ou d’entretien des rues de la capitale. Initiée en 2013 et jamais mise à jour depuis, elle était restée expérimentale. Elle devait pourtant fournir un sérieux appui aux services techniques de la Ville, afin de localiser les problèmes de propreté (objets abandonnés, graffitis, dégradations… ), d’entretien (défaut d’éclairage ou de signalisation, gêne à la circulation… ) ou même pour les informer des problèmes de sécurité, de saleté ou de dangerosité des chantiers du BTP, grâce à une catégorie dédiée. Mais l’application n’a pas été intégrée aux canaux habituels de signalement à la Mairie que sont le web, le téléphone ou le courrier. Par ailleurs, craignait la capitale, faciliter...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5918 du 21/04/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X