Enjeux Paysage

Les ambitions sans limites d’une start-up du jardin

Mots clés : Lieux de travail

Anne-Carole et Laurent Mur ont fondé en 2015 Gaarden, une plate-forme de mise en relation avec des jardiniers, dans le but de démocratiser le recours à ces professionnels. Les deux fondateurs sont partis de Lille, avant d’essaimer en Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur. De Lille à Marseille en passant par Blois, Gaarden déroule le même scénario en trois actes : « D’abord les particuliers, puis les grands marchés privés et, enfin, les espaces verts des petites communes », énumère le président-fondateur Laurent Mur.

Algorithme de suivi de la satisfaction client. Deux structures, l’une dédiée aux particuliers, l’autre aux entreprises et collectivités, exploitent l’activité avec une priorité qui distingue la marque : la relation client et le marketing, les deux compétences initiales du couple fondateur. En cours de finalisation, des algorithmes de suivi de la satisfaction du client et des besoins d’entretien des jardins devraient donner leur pleine mesure en 2017.

Après avoir investi à titre personnel 200 000 euros dans leur affaire, Anne-Carole et Laurent Mur comptent sur une levée de fonds pour se donner les moyens de leurs ambitions : passer de 25 à 70 salariés avant 2018 et atteindre les 200 fin 2019, tout en restant les actionnaires majoritaires. En ligne de mire, les fondateurs de la jeune pousse envisagent un développement à l’international. Accompagnés par le cabinet Capperfo et par la Chambre de commerce et d’industrie Marseille-Provence, ils rédigent leur charte de responsabilité sociétale et environnementale, dans la perspective d’une certification ISO 26000.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X