Dossier

Les agences d’architecture en plein bouleversement

Mots clés : Architecture - Logiciels - Outils d'aide

Le BIM se présente comme un bouleversement interprofessionnel majeur pour les agences d’architecture. Mais le travail collaboratif autour de la maquette numérique unique prendra racine lorsque tous les acteurs de la chaîne seront équipés.

Après les pionniers, c’est au tour de la majorité des agences d’architecture de taille moyenne de basculer dans le BIM (Building Information Modeling) et les échanges de données au format IFC (Industry Foundation Classes). Mais comment opèrent-elles et organisent-elles le travail ? Et d’abord, quels outils utilisent-elles ? À l’heure où les budgets informatiques s’alourdissent, nous avons interrogé deux agences aux choix divergents. L’une a opté pour Revit, la suite intégrée d’Autodesk et son univers complet associant tous les acteurs de la construction. L’autre a préféré ArchiCAD, de Graphisoft (Groupe Nemetschek), pour ses capacités en conception architecturale et son interopérabilité. Aucune n’emploie de directeur des systèmes d’information : un architecte en interne, choisi pour sa sensibilité aux technologies, assure la fonction.

C’est le cas de Ségolène Paquier, également et avant tout chef d’agence chez Fèvre et Gaucher. « Dans le passé, nous avons travaillé avec des confrères exploitant ArchiCAD. Mais l’export en DWG était peu performant. Nous avons donc préféré Revit, éditeur de notre...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 345 du 21/10/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X