Régions Val-De-marne

Le Trans-Val-de-Marne met le cap à l’est

Les conseils régional et général financeront la totalité de l’Est Trans-Val-de-Marne (TVM), projet de liaison de transport en commun, majoritairement en site propre, qui reliera la place de l’Abbaye à Créteil (Val-de-Marne) au quartier du Mont-d’Est (RER A) à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Face au désengagement de l’Etat, qui a refusé d’inscrire cette opération au contrat de projets 2007-2013 alors qu’elle figurait au contrat de plan 2000-2006, les deux assemblées ont décidé de financer ce projet de 60,5 millions d’euros à parité.

Les 17 km d’Est TVM constitueront une liaison privilégiée entre la ville préfecture et l’est du département. La ligne, qui traversera les villes de Créteil, Saint-Maur, Joinville, Champigny, Bry, Villiers et Noisy-le-Grand, assurera une desserte fine des quartiers avec 26 stations. La fréquentation est estimée à 20 000 voyageurs/jour. Entre Créteil-Université et Saint-Maur-Créteil, l’Est TVM empruntera les infrastructures du TVM (1). Pas de travaux prévus à Saint-Maur mais des aménagements ponctuels et de priorité aux bus à Créteil et Joinville. En revanche, sur le reste du parcours, de La Fourchette-de-Champigny au terminus, à Mont-d’Est, les bus circuleront en site propre intégral avec création d’un itinéraire cyclable.
Le calendrier prévoit l’adoption du schéma de principe fin 2010, la réalisation de l’enquête publique en 2011, le vote de l’avant-projet en 2012, le début des travaux en 2013, et la livraison du tronçon Créteil-Champigny (Les Boullereaux, en correspondance avec le RER E) en 2014.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Depuis dix ans, le TVM relie Créteil au MIN de Rungis. En 2007, il a été prolongé à l’ouest, jusqu’à Antony-Croix-de-Berny.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X