Régions Paca

Le tracé de la nouvelle ligne littorale validé

La décision devait tomber en mars. Le secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies a finalement attendu le 25 avril pour signer l’arrêté entérinant le choix du tracé de la nouvelle ligne ferroviaire Provence-Côte d’Azur, qui double la ligne littorale existante. Dix semaines plus tôt, lors d’un comité de pilotage, la « priorité 1 » a été validée par SNCF Réseau, maître d’ouvrage, et les financeurs (l’Etat, la région Paca, les départements des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône et du Var, les métropoles Aix-Marseille Provence et Nice-Côte d’Azur, l’agglomération Toulon Provence Méditerranée). Elle consiste notamment à désaturer les nœuds ferroviaires marseillais (pour 2,5 Mds €) et azuréen (4,5 Mds €) d’ici à 2030, et à implanter de nouvelles gares près de l’aéroport de Nice et dans le secteur de Bréguières-Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes).

SNCF Réseau va pouvoir lancer les études préalables, socle du dossier soumis à l’enquête publique programmée pour la fin 2019. Après la déclaration d’utilité publique, l’opérateur bouclera les études d’avant-projet définitif avant l’entrée en action des pelleteuses, fin 2022 ou début 2023.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X