Régions Morbihan

Le territoire « zéro carbone » s’invente à Locminé

Pour marquer l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat, vendredi 4 novembre, François Hollande s’est rendu à Locminé pour inaugurer le centre d’énergies renouvelables Liger. « Vous démontrez ici que la ruralité est en avance par rapport à d’autres territoires », a déclaré le président de la République, saluant un projet « parmi les plus avancés au niveau européen ».

Portée par une SEM, ce projet est le premier en France à coupler une chaudière bois (1,6 MW) et une unité de méthanisation. Cette installation de cogénération produira plus de 36 000 MWh par an, ce qui correspond à plus de 3 000 équivalents-logements.

Six types d’énergies vertes produits. Autre originalité, en valorisant quelque 42 types de déchets organiques locaux (notamment les fanes de légumes de l’usine D’aucy voisine), le site produit à lui seul six types d’énergies vertes : électricité, chaleur, biocombustible, biocarburant gaz naturel véhicules (GNV), biofertilisant, ainsi que du biométhane qui sera réinjecté dans le réseau gaz.

Ce projet, qui a coûté quelque 14,5 millions d’euros, permettra à cette commune de 3 429 habitants de compenser les 18 000 tonnes de CO qu’elle émet chaque année.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X