Autres

Le temps des Mooc bâtiment est arrivé

Mots clés : Apprentissages - Métier de la construction

Demain, des cours en ligne compléteront les formations aux métiers de la construction.

En mars 2016, la première plate-forme Web des formations destinées aux professionnels du bâtiment devrait voir le jour. Il était temps : mises à part quelques initiatives isolées, les grandes écoles du BTP, les universités ou les établissements d’enseignement spécialisé étaient étrangement absents des cours en ligne proposés sur le service FUN (France université numérique) (1), créé il y a deux ans par le ministère de la Recherche. Jusqu’à présent, sur cet espace numérique public francophone et gratuit, où les étudiants et les professionnels accèdent déjà à plus de 150 cours en ligne ouverts et massifs (Clom), alias Mooc (massive open online courses), seuls deux enseignements généraux sont susceptibles d’intéresser le BTP. L’un sur le changement climatique proposé par l’Université virtuelle environnement et développement durable (Uved), l’autre sur le développement durable dispensé par Supélec.

L’Ademe a décidé de pallier ce manque, en partenariat avec le Plan bâtiment durable. Les fédérations du BTP sont associées à ce dispositif qui complétera les cursus classiques, en cohérence avec la réforme actuelle sur la formation professionnelle.
A cette occasion, l’Ademe intègre le groupement d’intérêt public (GIP) FUN-Mooc, au même titre que les universités ou les grandes écoles nationales. Son rôle : fédérer sur une seule plate-forme Internet spécifique tous les Mooc destinés aux professionnels du BTP. Le site, intitulé aujourd’hui « Bâtiment durable » – le nom définitif n’a pas encore été choisi -, aura sa propre adresse Web et sa charte graphique, sa structure technique étant supportée par les équipes informatiques du GIP FUN-Mooc.

Une charte éthique.

Pour autant, l’Ademe n’a pas l’intention de créer ses propres contenus. Elle invite toutes les structures et entreprises liées à la formation, à la conception, à la construction ou à la fabrication des matériaux et techniques du bâtiment à le faire. L’appel à projets Pacte (Programme d’action pour la qualité de la construction et de la transition énergétique), lancé en juillet dernier, a déjà permis de repérer des programmes intéressants et existants sur de nombreux sujets. Les contenus couvrent aussi bien la rénovation énergétique et la maquette numérique que les formations techniques. Ils sont sélectionnés au fur et à mesure, selon un calendrier précis fixé au 30 novembre 2015, puis à mars et juin 2016. Ils devront respecter une charte éthique, ne pas être commerciaux et rester génériques ou multiproduits. Pour soutenir cette production, l’Ademe fait appel à l’assistance à maîtrise d’ouvrage de The Mooc Agency, une start-up qui a déjà réalisé plusieurs Mooc, dont ceux de Pôle emploi. De son côté, l’Ecole des ponts et chaussées planche déjà sur des formations liées à la maquette numérique.
« Dès l’ouverture du site, en mars 2016, tous ces Mooc seront d’accès gratuit, met en avant Christina Nirup, chef du service formation externe de l’Ademe. Mais cela n’exclut pas que certains services soient payants, par exemple lorsqu’il s’agira de passer des examens ou de compléter un cours en ligne par des sessions en présentiel. »

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X