Régions Brest

Le téléphérique s’envole

Malgré une coupure électrique qui a retardé de quelques heures son ouverture au public, le premier téléphérique urbain de France a été mis en service avec succès samedi 19 novembre.

Durant le week-end, 18 800 personnes ont pu franchir, en trois minutes, les 460 mètres qui séparent les deux rives de la rivière Penfeld, entre la ville ancienne de Brest et le quartier nouveau des Capucins. Réalisé par Bouygues Construction et BMF Bartholet, ce projet a coûté 19,1 millions d’euros HT.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X