Régions Rennes

Le stock de bureaux stagne

Selon le bilan 2013 de la Fnaim Entreprises 35, la crise a cette année encore dissuadé bon nombre d’investisseurs. « La vente de bureaux en blanc est devenue difficile à réaliser depuis deux ans », constate la fédération, qui note toutefois que le territoire de Rennes Métropole a vu se concrétiser de belles transactions en investissement tertiaire avec des rendements dépassant 7,5 % en bureaux, et proches de 10 % en entrepôts et locaux d’activités. Pour ces derniers, le stock n’a pas baissé (180 000 m 2 ) et la demande placée est passée de 54 000 m 2 à 79 000 m 2 (principalement en raison de la future implantation du technicentre de la SNCF). En revanche, le marché des entrepôts est très actif avec un stock descendu de moitié à 22 000 m 2 , et une demande placée qui est passée de 38 000 m 2 à 74 000 m 2 (dont 43 % en Vefa).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X