Enjeux Artisans

Le « small bang » des qualifications

Mots clés : Artisanat

Un décret de la loi Sapin 2 qui ne change pas grand-chose. Voilà ce qu’il reste du big bang des qualifications professionnelles voulu en 2016 par Emmanuel Macron. Publié le 6 mai, le texte dispose que, pour des tâches relevant d’un « métier connexe au sein d’une même activité », une qualification supplémentaire ne sera plus exigée. Par exemple, un boulanger pourra ainsi exercer librement comme boulanger-pâtissier.

www.lemoniteur.fr/qualification

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X